Envie de participer ?
Une victoire pour se remettre la tête à l’endroit !

Une victoire pour se remettre la tête à l’endroit !

L’occasion était trop belle pour reprendre des couleurs. Par cette journée ensoleillée et devant son public, les guêpes devaient absolument revenir dans le game. La tâche ne s’annonçait pas si aisée. Face à une équipe de Vallon de la Tour qui ne mérite pas ça place de dixième, tant elle a joué de malchance lors des matchs allers et avec deux succès consécutifs en janvier, tout laissait penser que rien n’allait être acquis d’avance.

Dès le coup d’envoi, les Vinois rassuraient. L’envie et la détermination semblaient habiter les quinze titulaires. D’autant que le maître à jouer, Steve BARD, commençait son récital avec sa régularité habituelle. Il concrétisait les trois premières opportunités de la partie 9-0 (3e, 5e et 13e). Malgré une occupation quasi exclusive, pas moyen de franchir la ligne d’en-but. Et les verts revenaient d’abord grâce à une pénalité 9-3 (23e) mais surtout avec un essai de plus de soixante mètres qui surprenait toute la défense Vinoise 9-8 (32e). Steve BARD répondait sans attendre 12-8 (36e) avant le coup de massue de la première mi-temps : Sur un ballon dégagé par les visiteurs, Benoît ORIOL lançait une contre-attaque depuis son camp. Une chevauchée fantastique qui allait fendre tout le paquet Turripinois et l’offrande pour Ulysse FRIEDRICH à l’entrée des vingt-deux mètres pour un essai bienvenu avant la pause 19-8 (38e).

Le deuxième acte débutait par trois points encaissés 19-11 (42e). Mais les guêpes ne faiblissaient pas, elles continuaient à se montrer entreprenante malgré une grosse résistance de leurs adversaires. Steve BARD, encore lui, allait permettre de prendre le large. Il terminait une action très disputée en plongeant derrière la ligne dans le coin gauche du terrain 24-11 (47e). Des Vinois comme on aime voir, une conquête en touche enfin retrouvée et un maul sur les cinq mètres allait amener un essai de pénalité 31-11 (54e). Vingt points d’avance à l’heure de jeu, normalement rassurant. C’était sans compter sur cette vaillante équipe de la Tour du Pin qui allait finir la rencontre en exploitant toutes les opportunités possibles. Deux fois sept points qui allaient les ramener dans le match 31-25 (61e et 77e). La dernière munition était Vinoise, Steve BARD allait clore le planchot et priver les visiteurs de bonus 34-25 (80e).

Une victoire réconfortante pour terminer ce bloc avant de reprendre un vert à Vieux Melchior dans quinze jours avec la venue des Angles.

Les réservistes ont débuté la partie comme des leaders. Très vite, ils se retrouvaient aux avant-postes grâce à un essai de Simon LEORAT (8e) et un autre de l’insaisissable Théo DEVINCK (24e). 17 à zéro en moins de trente minutes, normalement une simple formalité pour les guêpes. Mais s’en suivait une infructueuse domination qui laissait de l’espoir à leurs vis-à-vis dont les rares incursions en dehors de leur camp faisaient mouche 17-7 (27e) puis 17-14 (59e). Il fallait attendre la toute fin pour voir une victoire plus nette se dessiner. Un doublé de Simon LEORAT pour l’emporter 24-14 (78e) et signer une sixième réussite consécutive.

Un week-end de repos avant de rencontrer un concurrent direct dans les tableaux de Fédérale 2 et Fédérale B

Photos associées : U.S.Vinay - La Tour du Pin (Les photos)

Vidéos associées : U.S.Vinay - RCVT (Les vidéos)


Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.