Envie de participer ?
Grand spectacle

Sous le soleil d’automne, le grand chapiteau attendait le spectacle de la journée. Les artistes qui étaient attendus ce dimanche, n’étaient autre que les anciennes gloires du club. Toutes, en d’autres temps, ont fait briller la piste aux étoiles de Vieux Melchior pour faire leurs plus grands numéros. Plusieurs générations d’acrobates, de clowns ou d’équilibristes réunies pour se rappeler le bon vieux temps et les exploits passés. Après l’apéro et le repas, c’était dans les gradins qu’ils allaient se retrouver pour admirer leurs successeurs en découdre avec les drômois de Tricastin.
Un match à enjeu, puisque la deuxième place était promise au vainqueur. Un match que les guêpes s’étaient engagées d’aller chercher coute que coute pour rattraper leur petit faux-pas de la semaine dernière. Alors la première période était tendue et les fautes de part et d’autre ne laissaient guère de place à la parade. Un duel de butteur allait rythmer la représentation. Huit pénalités au total, quatre de chaque côté et un score de 6 à 9 pour les visiteurs au moment de l’entracte. Nul doute, qu’avant de reprendre la partie, dans les coulisses, le fouet a dû claquer. Les fauves revenaient dans l’arène avec la ferme intention de faire enfin un numéro de haute voltige. Ils allaient nous sortir du chapeau tout l’étendu de leur talent. Cabriole de la paire de centre, jonglage des trois-quarts et pyramide d’avants, de quoi ravir un public déjà conquis. Comme par magie, les Vinois avaient fait disparaitre le ballon et les Drômois n’allaient plus beaucoup le revoir. Sevan Baridon tel un dresseur emmenait ses avants, avant de s’extraire du maul et marquer le premier essai de la rencontre 19-9 (55e). Mathieu Besson, en équilibre sur un fils, manquait d’intercepter le ballon pour aller à dame. Sur l’action suivante il ne se faisait pas prier pour marquer le deuxième essai de son équipe 29-9 (77e). Les bleus et noirs ne laissaient aucunes miettes à leur adversaire dans cette seconde période. Une victoire bien méritée qui souffre d’aucune contestation. Une deuxième place au classement qu’il faudra défendre dans quinze jours en déplacement à La Valette.
En lever de rideau, les réservistes ont manqué leur entame de match. Malgré un essai de Thomas Guichardon (9e), ils étaient menés 18 à 5 au bout de 30 minutes. Mais après la répétition générale de la semaine dernière, les guêpes allaient faire résonner le tambour et partir à l’assaut. Loïc Perrier, l’homme canon traversait la défense adverse à deux reprises (41e et 59e). Adrien Cartier parachevait le numéro avec un quatrième essai (61e). Une victoire 36 à 28 et quatre points fièrement empochés.
Deux semaines de repos pour se remettre en forme et essayer de récupérer quelques éléments à l’infirmerie.

Photos associées : U.S.Vinay - Tricastin (Les photos)

Vidéos associées : U.S.Vinay - Tricastin (Les vidéos)


Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.