Envie de participer ?
Les guêpes voyagent bien

En ce dimanche ensoleillé, la caravane Vinoise empruntait la route des vacances de bonne heure. Mais pas question d’aller se faire dorer la pilule au bord de la mer, puisque le convoi faisait une étape pour la journée à Montélimar. Le staff avait prévenu ses joueurs : on ne se déplace pas pour faire du tourisme. Pourtant, dès le début de la partie, ce sont les gentils organisateurs qui donnaient le ton. Les Montiliens convertissaient d’entrée deux pénalités 6-0 (1e et 3e). Mais l’entame agressive des locaux allait se traduire par un carton jaune pour le troisième ligne Migheli (5e). Les guêpes profitaient de cet avantage numérique pour s’installer dans le camp adverse et la première ouverture était pour Baptiste Ferrouillat qui allait conclure au pied des poteaux 6-7 (11e). Les Vinois prenaient le score en main et n’allaient plus le lâcher. Après trois points de part et d’autre, 9-10, la dernière occasion de la mi-temps était pour le buteur Vinois Jean-Baptiste Pecheur. Une pénalité qui permettait de se décrocher légèrement 9-13 (38e) mais qui allait voir l’ouvreur Vinois sortir sur blessure à la suite de son coup de pied. Malgré la course en tête, les Vinois peinaient à se détacher nettement. Damien Barnay, capitaine toujours aussi actif, mettait un petit peu d’ordre et allait conclure derrière la ligne une belle excursion dans les 22 de Montélimar 12-18 (46e). Les Drômois, bien que derniers de poule, n’avaient toujours pas abdiqué. Ils revenaient systématiquement au contact grâce au pied de son butteur 15-18 (52e). Heureusement, Bastien Bonnet donnait un peu d’air à son équipe 15-24 (54e et 65e). Les visiteurs pensaient avoir fait la différence, quand Lilian Négro inscrivait l’essai du bonus offensif 15-31 (73e) mais l’abnégation des locaux allait être payante. Sur la sirène, ils privaient les guêpes du point supplémentaire 20-31 (80e). Dommage, avec un peu plus d’application dans les ultimes instants, la victoire bonifiée était possible. Il faudra se contenter de ce bon résultat.
Les réservistes n’ont pas fait le voyage pour rien. Ils avaient choisi la formule all inclusive et avaient décidé de laisser un petit souvenir de leur visite. Si les 22 joueurs se sont illustrés, il y a un garçon qui s’est fait remarquer : Antoine Bayle. C’était son match ! à la clé, 8 essais contre 1. Adrien Cartier (10e, 46e), Cyrille Guillet (15e), Antoine Bayle (41e, 62e), Loïc Perrier (48e) et Sebastien Gabriel (58e, 74e). Une victoire 52 à 10 et 5 points pour des guêpes qui n’ont rien lâché pendant 80 minutes.

Photos associées : Montélimar - U.S.Vinay (Les photos)

Vidéos associées : Montélimar - U.S.Vinay (Les vidéos)


Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.