Envie de participer ?
Combat de poids lourd

US Vinay, US Montmélian. Deux formations qui boxent dans la même catégorie depuis le début de la saison et qui se livraient une lutte à distance jusqu’à maintenant. Ce dimanche, le combat de ces deux poids lourds allait départager les deux équipes. A 15h00, le Vieux Melchior Square Garden était plein à craquer. Plus de 1500 personnes étaient massées autour du ring. Dans le coin gauche, short vert et noir, Montmélian, huit combats, huit victoires ! Dans le coin droit, short bleu et noir, Vinay, huit combats, huit victoires ! La partie commençait avec une ambiance digne des phases finales. Dans les gradins, net avantage aux visiteurs venus nombreux. Passé le round d’observation, Steve Bard ouvrait le score 3-0 (5e) et Théo Marini répliquait pour les siens 3-3 (12e). Les esprits s’échauffaient un peu et l’arbitre sortait un carton jaune de chaque côté pour envoyer Thomas Guichardon et Evan Dems dix minutes dans leurs coins. Les Montmélianais n’étaient pas venus pour jouer le rôle de sparring-partner, ils faisaient admirer leur jeu de jambes mais les guêpes ne baissaient pas la garde. Même dans les cordes, pas question de mettre un genou à terre. Grâce à une pénalité (20e) la mi-temps intervenait en faveur des Savoyards 3-6. Au retour des vestiaires, à peine le temps de mettre les gants et les Vinois allaient se faire surprendre par un crochet du gauche. Un essai du numéro 9 Aurélien Chambon 3-13 (41e). Dans ce match Foreman (pour homme) le niveau allait encore monter d’un cran. Les Vinois n’étaient pas encore Mormeck. Benoit Oriol allait conclure une belle action par un essai qui relançait le score 8-13 (47e). Un retour vite stoppé par le pied de Théo Marini qui rajoutait trois points 8-16 (51e). Steve Bard moins précis que d’habitude avait laissé huit points en route. Les Vinois changeaient de butteur Adrien Mandon fraichement entré en jeu se chargeait de la pénalité de la 54e Adriannnn !! 11-16. L’heure de jeu était un temps fort pour les guêpes. Les avants étaient en Fury et sur un môle qui emportait tout sur quinze mètres, le ballon sortait pour Donovan Gaillard. Un essai pour repasser en tête 18-16 (59e). Les dix minutes suivantes pourtant en supériorité numérique 15 contre 14 mais pas moyen de placer un uppercut. Au contraire, les visiteurs allaient envoyer les Vinois une première fois au tapis grâce à son numéro 21 Betemps 18-23 (73e). Les bleus et noirs étaient comptés une première fois. Ils allaient mettre leurs dernières forces dans cette bataille. Il fallait vite remarquer, facile à dire : Yoka faut qu’on ! mais l’impensable allait se produire, un contre et c’était le KO. Un essai de Montmélian 18-28 (76e). Un beau combat, mais la ceinture pour le plus fort. Une première défaite cette saison mais pas question de jeter l’éponge. La semaine prochaine il faudra en avoir dans les gants pour le déplacement à Véore XV.
Les réservistes Vinois 5ème ne faisaient pas le poids à la pesée face au second du classement Fédérale B. Mais le challenger a abordé cette rencontre avec l’œil du tigre. Il y avait pourtant 0-10 après 25 minutes mais Nicolas Lacaze allait sonner la révolte avec un premier direct à droite des perches 7-10 (29e). En deuxième mi-temps, les Vinois allaient faire le show : Loic Perrier (42e), Matthis Pandolfo (58e), Clément Bayle (67e) et Nathan Bianchin (71e) ont répondu aux trois réalisations Savoyardes (16e, 64e, 80e). Une victoire 33-24 qui Ali courage et détermination.
En lever de rideau du lever de rideau, à 12h00, les poids moyens du SGR juniors ont battu leurs homologues de Montmélian 23-12.

Photos associées : U.S.Vinay - Montmélian (Les photos)

Vidéos associées : U.S.Vinay - Montmélian (Les vidéos)


Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.