Envie de participer ?
Il y a des dimanches où rien ne va !

Il y a des dimanches où rien ne va !
Tout le monde avait encore en tête les dernières rencontres à Portes-Lès-Valence. Un terrain hostile qui ne réussit guère aux guêpes. Cette année pourtant, tout oppose les deux équipes, à commencer par le classement : le douzième recevait le premier de la poule 2. Alors les bleus et noirs étaient confiants, peut-être trop ! Avant même le coup d’envoi, ça commençait mal, les Vinois troquaient leurs couleurs emblématiques, jugées par l’arbitre trop proche de celles des locaux, pour des maillots jaunes prêtés par le club de La Véore.

Les premiers échanges sur la pelouse ne rassuraient pas les supporters Isérois qui avaient garni une tribune qui sans eux aurait été bien trop grande pour les partisans Drômois. L’envie et la détermination n’étaient pas dans le camp espéré. Vingt minutes après le début de la partie, les Vinois était déjà en déroute collective totale. Deux essais encaissés (8e et 13e) et une pénalité (20e). Un cinglant 17-0 infligé aux coéquipiers de Benjamin FALQUE, tous incapables de réagir. Avant la pause, l’espoir renaissait enfin grâce à un Steve BARD qui sonnait la révolte. Avec deux pénalités (24e et 29e) et un essai transformé (40e), il marquait 13 points à lui seul qui permettaient d’atteindre la mi-temps avec un écart inespéré sur le score de 20 à 13.

Le discours des coachs dans les vestiaires avaient certainement fait trembler les murs. Nul doute aussi que le mot d’ordre était de ne pas se précipiter. Il restait 40 minutes pour renverser le cours de ce match. Mais voilà, à force de prendre son temps, la seconde période voyait le tableau d’affichage évoluer plus vite pour La Véore. Seulement deux pénalités pour Steve BARD (41e et 47e) contre pas moins de trois essais encaissés (44e, 61e et 65e). 42 à 19 à quinze minutes du terme, beaucoup de supporters ne se faisaient plus d’illusions sur l’issue de la rencontre. Sur le terrain, l’empressement et la maladresse confirmaient les craintes de tous. L’essai de Mathieu BESSON était anecdotique 42-26 (67e).

Encore une fois, les guêpes sont tombées à Portes-Lès-Valence, mais cette année, cette défaite 42-26 a un gout très amer. Une contre-performance qu’il faudra faire oublier la semaine prochaine à Vieux Melchior dans le match au sommet contre Montmélian.

Les réservistes quant à eux sont habitués à gagner dans cette affiche Drômoise. Même s’ils n’ont pas eu droit au terrain d’honneur, ils ont su prendre la mesure de leurs adversaires. Dans un chassé-croisé haletant, les Vinois ont eu le dernier mot grâce à un essai de Clément GIRARD (34e) et un butteur efficace. Pierre RATES retrouvait une place dans le groupe après plusieurs semaines à l’infirmerie. Avec six pénalités et une transformation, il a plus que participé à la victoire 19-25 de son équipe. Les hommes de Lilian NEGRO et Romain BARET poursuivent leur marche en avant.

Photos associées : VEORE - U.S.Vinay (Les photos)

Vidéos associées : VEORE - U.S.Vinay (Les vidéos)


Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.