Envie de participer ?
Le soleil en maître

Après des trombes d’eau toute la semaine, ce dimanche, le soleil avait chassé les nuages pour régner en maître au pied du Vercors. Malgré le froid, comme d’habitude, le parking du stade débordait de toute part. Et comme à chaque fois, Vieux Melchior avait fait le plein pour ce derby contre le voisin de Saint Marcellin.

A 15h15, après un vibrant hommage au jeune Thomas, tout le monde était prêt, les 30 acteurs et les 1400 spectateurs massés dans la tribune et autour de la main courante. Le coup de sifflet de l’arbitre lançait enfin ce match. Contrairement à toute attente, les visiteurs allaient avoir la procession d’entrée de jeu. Mais même déterminés à venir essayer de chatouiller les guêpes sur leur terre, les Saint-Marcellinois ne parvenaient pas à inquiéter. D’autant que très vite, les bleus et noirs reprenaient les choses en main et la première attaque allait se solder par un premier essai. Une mêlée à droite du terrain, une sortie de balle rapide, la ligne de trois-quarts qui se déploie jusqu’au bout et Yoann BARET qui se jette dans le coin gauche 7-0 (12e). Le reste de la première période ne sera pas marquante. Les Vinois se contentant de bien défendre au milieu du terrain sans jamais voir leurs 22 mètres occupés. Une pénalité de chaque coté pour atteindre la pause sur le petit score de 10 à 3.

Au retour des vestiaires, Steve BARD ajoutait trois points 13-3 (42e). Vinay allait trouver le rythme, avec encore du jeu derrière. Une touche à gauche, un ballon dévié par l’alignement et en bout de ligne Thibaud GLENAT pour aplatir en coin 18-3 (45e). Pas vraiment inquiété par la physionomie de la rencontre Vincent MAGALLON et Antonin ROZAND procédaient à quelques changements et pas des moindres. Le capitaine Benjamin FALQUE et Sevan BARIDON étaient économisés. Quentin BOUIX suivra un peu plus tard. Avec ou sans ces trois-là, plutôt habitués à être à plein temps, les guêpes poursuivaient leur marche en avant mais toujours sans les avants. En effet, les attaques avaient des gouts de grand large et c’était encore un ailier qui héritait de l’ovale. Christophe LAPORTE bien servi par Steve BARD inscrivait cinq points aux pieds des poteaux 25-3 (56e). Les Vinois dominateurs n’allaient pas en rester là. Partis dans leur camp, ils continuaient à se faire beaucoup de passes pour déstabiliser la défense bleue-ciel jusqu’à ce que Mathieu BESSON finisse par trouver l’ouverture pour aller à dame 32-3 (62e). Quatre essais à zéro la messe était dite. Un léger sursaut d’orgueil des visiteurs en fin de partie 32-10 (70e) ne changeait pas le sort de la rencontre. Encore une victoire bonifiée, la septième de la saison en neuf matchs et ce soir la première place de la poule.

Pour les réservistes, en plus de l’enjeu de la suprématie régionale, il fallait faire oublier l’incompréhensible défaite de Voiron. Dans les rangs des deux équipes des jeunes joueurs qui l’année dernière encore jouaient côte-à-côte pour les couleurs du SGR. Pour les guêpes, la troisième ligne inédite cette saison GELAS-GIRARD-PASCAL avait du feu dans les jambes. Début de partie timide des guêpes avant un réveil tonitruant. En première période, Clément GIRARD (23e), Nathan MARTIN (34e) et Grégory SIBUT (38e) participaient à un 19-0. Puis en seconde mi-temps, Florent CORVEY-BIRON (55e), Grégory SIBUT (59e) et Ulysse FREIDRICH (79e) terminaient le travail 36-0. Une copie parfaite avec six essais à zéro et cinq points engrangés. Seule ombre au tableau la blessure de Maxime PASCAL à la 40e minute alors qu’il avait fait son retour de l’infirmerie la semaine dernière.

La semaine prochaine, il faudra confirmer ces excellents résultats en déplacement à La Véore

En lever de rideau à 12h00, le match de Fédérale 2 féminine a vu les filles du Sud Grésivaudan Rugby emporter facilement face à Pays de Savoie. Avec huit essais marqués, les Panthères n’ont laissé aucune chance à leurs adversaires. Une victoire 44-0.

Photos associées : U.S.Vinay - St Marcellin (Les photos)

Vidéos associées : U.S.Vinay - St Marcellin (Les vidéos)


Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.