Envie de participer ?
Encore trop de maladresses pour pouvoir rivaliser.

Les guêpes étaient dans le sud pour défier Aubagne. Une équipe qui montait de Fédérale 3 et qui lors de la deuxième journée à Vieux Melchior avait réussi aux deux équipes Vinoises. Mais cette formation Méditerranéenne en a surpris plus d’un depuis le début de la saison pour se retrouver en embuscade à la cinquième place à l’entame des matchs retours.

La rencontre ne débutait pas sous les meilleurs hospices pour Vinay. Les locaux étaient les premiers en action et trouvaient trop facilement une ouverture 5-0 (7e). Les bleus et noirs allaient réagir grâce à un essai de Christophe LAPORTE 5-7 (9e). Une attitude positive qui laissait présager du meilleur. Mais la suite allait décevoir. Une conquête défaillante, une défense trop perméable et les guêpes allaient prendre l’eau en dix minutes. Trois autres essais sur le même modèle que celui du début de partie (31e, 35e et 40e). Une maigre pénalité de Steve BARD (39e) et la mi-temps s’annonçait sur un score de 24-10 en faveur des Aubagnais.

Au retour des vestiaires, l’espoir allait renaître lorsque Ulysse FRIEDRICH marquait en coin 24-17 (42e). espoir de courte durée ! Les Vinois peinaient à se montrer dangereux et lorsqu’enfin ils se retrouvaient en position de marque, pas moyen de conclure. Cette deuxième période allait se solder par un chassé-croisé des deux butteurs. La 45e et 51e pour Aubagne et 48e puis 78e pour Steve BARD. Cette dernière à seulement deux minutes du terme permettait de rentrer in extrémis dans la zone du bonus défensif. Un moindre mal puisque dans un même temps, à part le leader Montmélian, tous les autres marquaient le pas.

La semaine prochaine à domicile, il faudra se méfier de La Tour du Pin qui après deux résultats positifs en 2024 vient de sortir de la zone rouge.

Les réservistes alignaient une équipe impressionnante ce dimanche, ils n’ont pas déçu, ils ont tenu leur rang de leader. L’ouverture du score par Aubagne n’entamait pas la détermination d’un groupe emmené par un Sevan BARIDON explosif. Thomas ROJAT ouvrait le bal sur un groupé pénétrant qui allait derrière la ligne 3-5 (4e). Sevan BARIDON qui avait des fourmis dans les jambes enfonçait déjà le clou 3-12 (14e). Puis c’était le tour de Vincent MICHALLET d’accélérer le long de son couloir 3-19 (16e). Les malheurs d’Aubagne ne faisaient que commencer Baptiste FERROUILLAT rajoutait une couche 3-26 (23e) et Donovan GAILLARD allait se faire tout seul le dernier de la première mi-temps 3-33 (28e). La réduction du score des locaux avant les citrons ne perturbait pas les Vinois 10-33 (34e)

Pas de modification sur le sens du jeu en seconde période. Benoît ORIOL lançait le deuxième acte 10-40 (54e). Rapidement imité par Simon LEORAT 10-45 (59e). Sept essais à l’heure de jeu dont cinq transformés par Pierre RATES. Et c’était loin d’être fini, Vincent MICHALLET pour un doublé 10-52 (65e). Julien GABRIEL ne laissait pas passer le neuvième 10-59 (71e). La coupe était pleine pour les sudistes, mais une dernière action, et un en avant volontaire sur la dernière passe, qui aurait dû envoyer Joris CHAMPON à l’essai, était sanctionné d’un essai de pénalité qui portait le score à 66 à 10.

Les Vinois se sont fait plaisir, ils ramènent cinq points qu’il faudra faire fructifier la semaine prochaine à la maison.

(D.F.

Photos associées : RCA - U.S.Vinay (Les photos)

Vidéos associées : RCA - U.S.Vinay (Les vidéos)


Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.