Difficile victoire

Depuis le 10 novembre dernier, les Vinois sont mieux que sur les plans. Mais ce dimanche, c’est un match piège qui les attendait à Vieux Melchior. Il allait falloir être au niveau face à Montmélian qui avait ensablé les guêpes en toute fin de rencontre au match aller. A domicile cette fois, il fallait se remettre à l’ouvrage pour tenter de décrocher une dixième victoire. Mais c’était un après-midi compliqué qui débutait à 15h00. Les Savoyards n’étaient pas venus pour passer à la bétonnière, ils se mettaient en action sans attendre et ouvraient la marque sur leur premier temps fort 0-5 (7e). Le chantier s’annonçait plus compliqué que prévu, heureusement que les Vinois allaient une nouvelle fois compter sur son bâtisseur Bastien Bonnet pour réduire la marque 3-5 (12e) et sur le maître d’œuvre Mathieu Besson qui allait surprendre la défense des verts en jouant rapidement une pénalité pour aller marquer un essai éclair 10-5 (24e). Mais prendre l’avantage allait contracter les guêpes qui se faisaient crépir de toute part par des visiteurs déchainés. Ils se rapprochaient avant la pause en marquant une pénalité face aux perches 10-8 (35e). De retour sur la pelouse après les citrons, Montmélian ne relâchait pas la pression et continuait à coffrer les attaques des locaux. A l’heure de jeu, ils parvenaient même à faire douter tout le peuple bleu et noir avec une pénalité à 25 mètres 10-11 (59e). Dès lors, les Vinois allaient enfin accélérer et pousser leur adversaire à commettre des fautes. Après trois cartons jaunes presque coup sur coup (64e, 66e, 69e) les savoyards se retrouvaient à douze contre quinze valeureux ouvriers. Mais trop de précipitation et une construction hasardeuse allaient faire douter les Vinois. Face à ce mur vert, il fallait un valeureux maçon pour marquer un essai au cordeau. Benjamin Falque délivrait les siens à deux minutes de la fin 17-11 (78e). La victoire était presque acquise, mais c’était sans compter sur la rébellion de Montmélian qui allait repousser les Vinois dans leurs tranchées. Pendant encore près de sept minutes ils devaient ferrailler pour étayer une victoire durement obtenue. L’arbitre finissait par délivrer les trente acteurs et c’était un ouf de soulagement qui descendait des tribunes.
Les réservistes n’ont pas su rentrer dans la partie. Ils ont subi le marteau piqueur et les coups de taloche des savoyards. Après avoir essuyé les plâtres pendant plus d’une heure et avoir été menés 11 à 33, ils réagissaient enfin mais trop tard. Les trois essais marqués par Grégory Sibut (44e), Pierre Girard (78e) et Gexan Veyre (80e) n’ont pas suffi. Une défaite 21-33 qui faudra rattraper la semaine prochaine contre Annonay.
Pour l’équipe une, c’est un match au sommet qui opposera le deuxième contre le troisième. La bataille s’annonce intéressante à Vieux Melchior…

Photos associées : U.S.Vinay - Montmélian (Les photos)

Vidéos associées : U.S.Vinay - Montmélian (Les vidéos)


Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.