Envie de participer ?
Belle partie de manivelle

Ce dimanche 1er mai c’était au tour des réservistes d’entrer en piste. Les Vinois faisaient étape à Beaumont aux portes du Massif central. Les cadres de l’équipe B étaient prêts pour livrer une partie de manivelle face à leurs homologues de Cahors. Mais dès le début de la partie, les Cadurciens partaient dans la bonne échappée en débloquant le score par un essai de leur demi d’ouverture 5-0 (11e), puis sur une pénalité 8-0 (16e). L’USV changeait de braquet pour rester dans la roue de son adversaire. Sur une touche à dix mètres, Florent Corvey-Biron allait prendre le guidon de son pack d’avants pour franchir la ligne 8-5 (26e). Les deux équipes commençaient à montrer des signes de nervosité, mais pas de quoi faire dérailler le peloton. Les bleus et noirs toujours sur le grand plateau allaient prendre l’avantage grâce à Victor Collet qui franchissait à la force des mollets 8-10 (35e). Le ravitaillement était proche et le butteur Lotois allait sortir de ses cales-pieds pour une pénalité avant la pause 11-10 (39e). De retour sur le pré, les guêpes avec le vent dans le dos allaient faire les bordures. Une pénalité de Jean-Baptiste Pecheur remettait tout le monde en selle 11-13 (49e) puis Yoann Baret appuyait sur les pédales pour traverser la défense adverse 11-18 (52e). Le directeur sportif Romain Baret procédait à quelques changements pour faire sortir les joueurs un pneu crevés. Malgré la prise de pouvoir Vinoise, Cahors n’était pas encore sur les jantes. Ils recollaient à la marque avec une réalisation sous les perches 18-18 (59e). Puis le numéro 10 emballait le sprint final en transperçant les Vinois sur 25 mètres 25-18 (64e). Un match fou où le maillot jaune ne cessait de changer d’épaule. Sur une pénaltouche à cinq mètres, Choucroute au lancé, n’allait pas pédaler dedans. Gaëtan Toller remettait les deux équipes à égalité 25-25 (75e). A la flamme rouge, Cahors pensait avoir fait le plus difficile avec une dernière pénalité 28-25 (77e) mais les guêpes ne voulaient pas monter dans la voiture balai. Elles repartaient tête baissée. Maxime Bith cassait la chaîne bleue et blanche pour finalement coiffer tout le monde au poteau 28-30 (80e). Une extraordinaire victoire qui permet de grimper en 16ème de finale contre St Jean-en-Royans. Un match qui se déroulera probablement dans un rayon proche des deux clubs.

Photos associées : Cahors - U.S.Vinay (Les vidéos)

Vidéos associées : Cahors - U.S.Vinay (Les vidéos)


Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.